Les premières photos les premières expos

Les premières photos, les premières expos par Patrick Delacroix

Après la 1ère guerre mondiale, la Pologne est devenue indépendante, et les chiens de race Polonais sont devenus un sujet à la mode. Plusieurs personnes ont alors consacré tout leur temps à ce chien de campagne si intelligent.

Au lendemain de cette guerre, seulement 150 PON ont été recensés en Pologne. Les fondations de la race furent étayées par trois femmes : Maria Czerwerynska-Grocholska, Wanda et Roza Zoltowska.

La princesse Grocholska avait acheté quelques chiens du même type et avait débuté l’élevage dans sa propriété à Planta (à côté de Radzyn, dans l’Est de la Pologne). Elle exposa pour la première fois deux de ses chiens à Varsovie en 1924. Ils étaient d’origine inconnue, mais à partir de 1930 et jusqu’en 1941, elle n’exposa que des chiens issus de son élevage. Ses meilleures femelles s’appelaient FAJKA et FRYGA, ses meilleurs étalons SEP et WYKOP. Leur affixe portait le nom de la région : z Planty.

Les PON étaient presque tous blancs et anoures

Wanda et Roza Zoltowska ont débuté l’élevage en 1930, avec des chiens originaires de l’élevage de Mme Grocholska : FAJKUS z Planty et TUSKA z Planty. A partir de ce couple elles ont produit cinq portées.

Tous ces chiens étaient de même type : taille moyenne, d’un blanc pur ou couleur biscuit avec des marques plus sombres sur la tête. Pour la plupart ils étaient nés anoures.

Chiens sauvages dans la région de Planta (photo de 1972 ). Peut être sont ils issus des PON de la princesse Grocholska ?

Ce travail de pionniers entraîna un plus large intérêt pour la race. En 1937, “Mon Chien” , la revue officielle de la ”Société des chiens de travail ” publia un programme de recherche pour la pérennisation et le développement de la race. Madame Zoltowska y écrivait : “ Dans notre région (Est de la Pologne), nous utilisons ce chien pour la conduite de troupeaux. Le type est resté stable et uniforme, même si cette particularité a été négligé par les bergers. Dans notre élevage, nous n’avons jamais vu de chiots de types, de fourrure ou de couleurs différentes. Ces chiens sont excellents pour garder les moutons et les vaches, ainsi que pour la garde et pour la chasse au sanglier. Ils sont également d’excellents chiens de compagnie, très amicaux et intelligents”. Son élevage, z Milanowa, exista 12 années, 17 PON furent exposés de 1924 à 1937.

Hélas la seconde guerre Mondiale à détruit tout ce travail...